© SDI Productions E+

MICI et grossesse

Les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI) sont généralement diagnostiquées chez des personnes jeunes en âge de concevoir. C’est pourquoi les problématiques liées à la fertilité, la grossesse et l’allaitement sont importantes pour ces patients.

L’incidence des MICI, qui comprennent la maladie de Crohn (MC) et la rectocolite hémorragique (RCH), a quadruplé depuis le milieu du vingtième siècle.1 À l’heure actuelle, on estime qu’environ une personne sur 200 présente une MICI en Suisse.2 Cette évolution semble être associée à l’occidentalisation des régimes et des environnements affectant le microbiote intestinal et augmentant ainsi le risque de développer une MICI chez un individu génétiquement prédisposé. Le diagnostic de ces maladies est réalisé en général chez des patients jeunes en âge de procréer; ainsi 25% d’entre eux auront leur premier enfant après leur diagnostic.3

Sie sind bereits registriert?
Loggen Sie sich mit Ihrem Universimed-Benutzerkonto ein:

Login

Sie sind noch nicht registriert?
Registrieren Sie sich jetzt kostenlos auf universimed.com und erhalten Sie Zugang zu allen Artikeln, bewerten Sie Inhalte und speichern Sie interessante Beiträge in Ihrem persönlichen Bereich zum späteren Lesen. Ihre Registrierung ist für alle Unversimed-Portale gültig. (inkl. allgemeineplus.at & med-Diplom.at)

Registrieren

Back to top