© angchus

Néphropathie membraneuse

Meilleure fiabilité du pronostic et

Contenu en français
(0,00)

La néphropathie membraneuse est l’une des glomérulopathies les plus fréquentes. Dans le monde, l’incidence globale est d’environ 1/100000, la néphropathie membraneuse primaire représentant environ 80% des cas.1 Le rapport hommes/femmes est de 2:1. Au cours des deux dernières années, deux études intéressantes sur la néphropathie membraneuse ont été publiées. Elles ont été présentées par le Prof. Dr méd. Thomas Fehr, directeur médical, médecin-chef et chef du service de médecine interne à l’Hôpital cantonal des Grisons à Coire, lors de l’Update Refresher Médecine interne.

La néphropathie membraneuse primaire est une maladie auto-immune qui touche seulement les reins. Le principal auto-anticorps est dirigé contre un antigène podocytaire, le récepteur de la phospholipase A2 de type M (PLA2R) (Fig. 1). Les causes de la néphropathie membraneuse secondaire comprennent les tumeurs, les infections telles que l’hépatite B, le paludisme ou la syphilis, ainsi que les maladies systémiques telles que le lupus érythémateux et la polyarthrite rhumatoïde. D’un point de vue histologique, on observe un épaississement de la membrane basale avec des dépôts sous-épithéliaux de complexes immuns.

Sie sind bereits registriert?
Loggen Sie sich mit Ihrem Universimed-Benutzerkonto ein:

Login

Sie sind noch nicht registriert?
Registrieren Sie sich jetzt kostenlos auf universimed.com und erhalten Sie Zugang zu allen Artikeln, bewerten Sie Inhalte und speichern Sie interessante Beiträge in Ihrem persönlichen Bereich zum späteren Lesen. Ihre Registrierung ist für alle Unversimed-Portale gültig. (inkl. allgemeineplus.at & med-Diplom.at)

Registrieren

Back to top