© metamorworks iStockphoto

Swiss Oncology & Hematology Congress 2020

Tumeurs thoraciques – les développements se poursuivent

Contenu en français
(0,00)

L’introduction de l’immunothérapie dans le traitement du cancer du poumon non à petites cellules a considérablement amélioré le pronostic des personnes concernées. Selon des études récentes, des options de traitement plus efficaces sont enfin disponibles pour les patients atteints de mésothéliome grâce aux inhibiteurs des points de contrôle immunitaires. De plus en plus, cependant, la question qui se pose aujourd’hui est de savoir comment combiner au mieux les immunothérapies avec d’autres modalités de traitement, comme par exemple la radiothérapie.

Des analyses menées sur un modèle murin de mélanome ont mis en évidence le fait que la combinaison de la radiothérapie et de l’immunothérapie (anti-CTLA-4 plus anti-PD-L1/PD-1) est tout à fait prometteuse, puisqu’un taux de réponse nettement plus élevé a été obtenu qu’avec les deux modalités de traitement seules.1 Le Prof. Dr méd. Matthias Guckenberger, de Zurich, a présenté l’état actuel des preuves scientifiques sur l’utilisation combinée de la radiothérapie et de l’immunothérapie aux différents stades du cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC).

Sie sind bereits registriert?
Loggen Sie sich mit Ihrem Universimed-Benutzerkonto ein:

Login

Sie sind noch nicht registriert?
Registrieren Sie sich jetzt kostenlos auf universimed.com und erhalten Sie Zugang zu allen Artikeln, bewerten Sie Inhalte und speichern Sie interessante Beiträge in Ihrem persönlichen Bereich zum späteren Lesen. Ihre Registrierung ist für alle Unversimed-Portale gültig. (inkl. allgemeineplus.at & med-Diplom.at)

Registrieren

Back to top