© Andy iStockphoto

Update Infectiologie

Le traitement de l’hépatite C au cabinet du médecin de famille

Les médecins de famille jouent un rôle important dans l’identification des patients atteints d’hépatite C. Depuis le début de cette année, ils peuvent également traiter eux-mêmes leurs patients et ne sont plus tenus de les adresser à un spécialiste. Lors du WebUp Infectiologie, le PD Dr méd. Dominique Braun a expliqué ce à quoi il faut veiller.

Le virus de l’hépatite C (VHC) est un virus à ARN monocaténaire de la famille des flavivirus, dont le seul hôte est l’homme. Il existe six sous-types de VHC, dont la détermination était jusqu’à présent tout à fait décisive pour le choix et la durée du traitement. «Avec les nouveaux traitements, la détermination du génotype a perdu quelque peu de son importance, mais il y a encore suffisamment de raisons de procéder de cette manière. Je vous recommande donc de toujours déterminer le génotype lorsque vous diagnostiquez une infection active par le VHC», explique le PD Dr méd. Dominique Braun, médecin chef de clinique à responsabilité accrue, à la Clinique des maladies infectieuses et d’hygiène hospitalière de l’Hôpital universitaire de Zurich. En Suisse, ce sont surtout les génotypes 1, 3 et 4 qui sont présents.

Sie sind bereits registriert?
Loggen Sie sich mit Ihrem Universimed-Benutzerkonto ein:

Login

Sie sind noch nicht registriert?
Registrieren Sie sich jetzt kostenlos auf universimed.com und erhalten Sie Zugang zu allen Artikeln, bewerten Sie Inhalte und speichern Sie interessante Beiträge in Ihrem persönlichen Bereich zum späteren Lesen. Ihre Registrierung ist für alle Unversimed-Portale gültig. (inkl. allgemeineplus.at & med-Diplom.at)

Registrieren

Back to top