© Lars Neumann iStockphoto

ESC Congress 2021 – The Digital Experience

EMPEROR-Preserved: un premier succès face à l’HFpEF

Contenu en français

Dans le cadre de l’étude EMPEROR-Preserved, pour la première fois, l’efficacité cliniquement pertinente d’un traitement médicamenteux chez des patients atteints d’insuffisance cardiaque à fraction d’éjection ventriculaire gauche préservée (HFpEF) a été démontrée: l’empagliflozine, inhibiteur du SGLT2, a réduit de manière significative le critère d’évaluation combiné des hospitalisations pour cause d’insuffisance cardiaque et de la mortalité cardiovasculaire. Nous nous sommes entretenus avec le premier auteur de l’étude, le Prof. Stefan Anker, de la Charité Universitätsmedizin de Berlin.

S. Anker: EMPEROR-Preserved a cherché à savoir si l’empagliflozine entraîne une réduction des événements cardiovasculaires par rapport au placebo au sein d’une population de patients souffrant d’insuffisance cardiaque avec une fraction d’éjection ventriculaire gauche (FEVG) de plus de 40%. Les critères d’évaluation secondaires étudiés étaient les hospitalisations répétées pour insuffisance cardiaque et l’effet sur la fonction rénale. Cette étude était importante dans la mesure où aucun traitement à ce jour n’a pu démontrer un effet cliniquement pertinent sur les critères d’évaluation cardiaques dans le cas de l’HFpEF. Ainsi, dans cette indication, nous étions tributaires de la prise en charge des comorbidités ainsi que d’un traitement symptomatique par diurétiques.

Sie sind bereits registriert?
Loggen Sie sich mit Ihrem Universimed-Benutzerkonto ein:

Login

Sie sind noch nicht registriert?
Registrieren Sie sich jetzt kostenlos auf universimed.com und erhalten Sie Zugang zu allen Artikeln, bewerten Sie Inhalte und speichern Sie interessante Beiträge in Ihrem persönlichen Bereich zum späteren Lesen. Ihre Registrierung ist für alle Unversimed-Portale gültig. (inkl. allgemeineplus.at & med-Diplom.at)

Registrieren

Back to top