© Mohammed Haneefa Nizamudeen iStockphoto

Assemblée annuelle de la Société Suisse de Pneumologie (SSP)

Asthme sévère

Contenu en français
(0,00)

Comment éviter qu’un patient souffrant d’asthme sévère doive être traité par corticostéroïdes oraux? Quel médicament biologique convient à quel patient? Des experts internationaux ont répondu à ces questions et à d’autres concernant le traitement de l’asthme sévère lors du congrès de la SSP. En outre, le Prof. Jörg Leuppi a donné un premier aperçu du Swiss Severe Asthma Register.

Dans le monde, 15 à 57% des patients souffrant d’asthme sévère prennent régulièrement des corticostéroïdes oraux (CSO), selon les études.1–5 Les problèmes à long terme causés par cette situation sont multiples. Un risque accru de diabète, d’obésité et de comorbidités associées, de complications osseuses et musculaires, d’hypertension, d’hypercholestérolémie et de maladies cardiovasculaires, de complications psychiatriques ainsi que de cataracte figure parmi les effets secondaires du traitement par CSO.6 Dans une étude britannique, 93% des patients souffrant d’asthme sévère présentaient au moins une comorbidité associée à l’utilisation de CSO, et la prévalence de ces affections était significativement plus élevée chez les patients asthmatiques traités par CSO que chez ceux qui ne l’étaient pas.7

Sie sind bereits registriert?
Loggen Sie sich mit Ihrem Universimed-Benutzerkonto ein:

Login

Sie sind noch nicht registriert?
Registrieren Sie sich jetzt kostenlos auf universimed.com und erhalten Sie Zugang zu allen Artikeln, bewerten Sie Inhalte und speichern Sie interessante Beiträge in Ihrem persönlichen Bereich zum späteren Lesen. Ihre Registrierung ist für alle Unversimed-Portale gültig. (inkl. allgemeineplus.at & med-Diplom.at)

Registrieren

Back to top