© 3D_generator iStockphoto

Congrès de printemps de la SSMIG

Agoniste des récepteurs du GLP-1 ou inhibiteur du SGLT2?

Contenu en français
(0,00)

Différentes études confirment les effets cardioprotecteurs et néphroprotecteurs des agonistes des récepteurs du GLP-1 et des inhibiteurs du SGLT2. Alors que les patients souffrant de diabète de type2 et d’insuffisance cardiaque et/ou rénale doivent de préférence être traités par inhibiteurs du SGLT2, les médicaments semblent constituer une option pharmacologique équivalente dans les autres cas. Lors du congrès de printemps de la SSMIG, le Prof. Dr méd. Christoph Henzen, Lucerne, et le PD Dr méd. Stefan Bilz, St-Gall, ont expliqué les raisons pour lesquelles ils utilisent plutôt une classe de substances ou plutôt l’autre.

Pour le Prof. Dr méd. Christoph Henzen, responsable de département et médecin-chef en médecine interne à l’Hôpital cantonal de Lucerne, l’effet anti-inflammatoire pléiotropique des agonistes des récepteurs du GLP-1 (GLP-1-RA) constitue un avantage très net.

Sie sind bereits registriert?
Loggen Sie sich mit Ihrem Universimed-Benutzerkonto ein:

Login

Sie sind noch nicht registriert?
Registrieren Sie sich jetzt kostenlos auf universimed.com und erhalten Sie Zugang zu allen Artikeln, bewerten Sie Inhalte und speichern Sie interessante Beiträge in Ihrem persönlichen Bereich zum späteren Lesen. Ihre Registrierung ist für alle Unversimed-Portale gültig. (inkl. allgemeineplus.at & med-Diplom.at)

Registrieren

Back to top