© kckate16 iStockphoto

Le syndrome du pied diabétique

L’inspection des pieds et des chaussures est l’alpha et l’oméga

Endokrinologie & Diabetologie | Allgemeine Innere Medizin
(0,00)

Les patients atteints du syndrome du pied diabétique n’ont pas seulement besoin d’un traitement des ulcères, mais aussi d’un bon suivi en médecine interne. Le traitement des facteurs de risque cardiovasculaire et l’inspection régulière des pieds peuvent contribuer à prévenir les amputations et à réduire quelque peu la mortalité élevée de ces patients. Le Prof. Dr méd. Emanuel Christ, chef du service d’endocrinologie interdisciplinaire de l’Hôpital universitaire de Bâle, a expliqué ce qui doit être pris en compte pour les patients souffrant d’un «pied diabétique».

Le syndrome du pied diabétique (SPD) est un syndrome de changements pathologiques basé sur une neuropathie sensorielle, motrice et autonome indolore. Il se caractérise par des anomalies biomécaniques avec les orteils en griffe typiques, une réduction significative de la sensibilité et une peau sèche et fissurée. Sous l’influence de traumatismes externes minimes répétitifs (p.ex. des charges de compression), des callosités se forment, suivies d’hémorragies sous-cutanées et enfin d’ulcères. «Cette évolution est particulièrement grave si une artériopathie oblitérante périphérique et/ou une surinfection vient s’y ajouter», a expliqué E. Christ.

Sie sind bereits registriert?
Loggen Sie sich mit Ihrem Universimed-Benutzerkonto ein:

Login

Sie sind noch nicht registriert?
Registrieren Sie sich jetzt kostenlos auf universimed.com und erhalten Sie Zugang zu allen Artikeln, bewerten Sie Inhalte und speichern Sie interessante Beiträge in Ihrem persönlichen Bereich zum späteren Lesen. Ihre Registrierung ist für alle Unversimed-Portale gültig. (inkl. allgemeineplus.at & med-Diplom.at)

Registrieren

Back to top