© iStockphoto.com/Arif_Vector

Congrès annuel de la Société suisse de gastroentérologie

Temps forts en hépatologie

De nombreux problèmes thérapeutiques rencontrés en cas d’hépatite C ont pu être résolus grâce aux substances antirétrovirales d’action directe. En lisant cet article, vous en saurez plus sur les défis qui persistent. Et: la stéatose hépatique non alcoolique est-elle une nouvelle indication des inhibiteurs du SGLT2?

Il y a 50 ans déjà, Harvey J. Alter et ses collègues des National Institutes of Health à Bethesda, Maryland, États-Unis, avaient observé la survenue, à l’issue d’une transfusion, d’une hépatite dont le virus était inconnu. Environ 10 ans plus tard, le virus a été identifié et l’hépatite jusque-là nommée «non A/non B», a reçu son nom d’hépatite C. Les scientifiques impliqués dans cette démarche ont reçu la Lasker Award pour leur découverte, la plus haute récompense scientifique en médecine aux États-Unis; trois chercheurs, dont Harvey J. Alter, ont reçu le Prix Nobel de médecine en 2020 pour ces découvertes.

Sie sind bereits registriert?
Loggen Sie sich mit Ihrem Universimed-Benutzerkonto ein:

Login

Sie sind noch nicht registriert?
Registrieren Sie sich jetzt kostenlos auf universimed.com und erhalten Sie Zugang zu allen Artikeln, bewerten Sie Inhalte und speichern Sie interessante Beiträge in Ihrem persönlichen Bereich zum späteren Lesen. Ihre Registrierung ist für alle Unversimed-Portale gültig. (inkl. allgemeineplus.at & med-Diplom.at)

Registrieren

Back to top