© guenterguni iStockphoto

Update Infectiologie

Le paradoxe de la rougeole

La rougeole a un effet à la fois immunosuppresseur et immunisant. Lors du Congrès de vaccination qui s’est tenu à Bâle, le Prof. Dr Rik de Swart, de l’Université Erasmus de Rotterdam, a expliqué le fonctionnement de ce phénomène et les conséquences qu’entraîne l’infection par le virus de la rougeole sur la mémoire immunologique.

L’éventail des symptômes de l’infection rougeoleuse est vaste. Après une période d’incubation de 9 à 19 jours, les personnes atteintes de la rougeole présentent de manière caractéristique des symptômes cliniques tels qu’une éruption cutanée, de la fièvre, de la toux et une conjonctivite. Chez environ 80% des personnes atteintes, l’infection par le virus hautement infectieux de la rougeole évolue sans complications. En raison de l’immunosuppression induite par le virus, une partie des patients présentent des infections opportunistes associées à des complications telles que pneumonies, maladies gastro-intestinales et otite moyenne. On estime que 100000 personnes meurent chaque année de la rougeole à l’échelle mondiale. Du fait de l’incidence élevée de la rougeole, le nombre de décès a atteint même 200000 en 2019.

Sie sind bereits registriert?
Loggen Sie sich mit Ihrem Universimed-Benutzerkonto ein:

Login

Sie sind noch nicht registriert?
Registrieren Sie sich jetzt kostenlos auf universimed.com und erhalten Sie Zugang zu allen Artikeln, bewerten Sie Inhalte und speichern Sie interessante Beiträge in Ihrem persönlichen Bereich zum späteren Lesen. Ihre Registrierung ist für alle Unversimed-Portale gültig. (inkl. allgemeineplus.at & med-Diplom.at)

Registrieren

Back to top