© istockphoto.com/Anastasia Usenko

Lire entre les cellules

Interprétation de la formule sanguine au microscope

L’interprétation des frottis sanguins manuels ou observés au microscope demeure un instrument diagnostique important, même à l’ère de la numérisation, mais son utilisation n’a de sens que si elle est alliée à l’analyse de la formule sanguine automatisée et à une problématique spécifique. La plupart du temps, c’est la présence de résultats anormaux sur le plan quantitatif ou qualitatif (messages d’avertissement, «flags») dans l’analyse de la formule sanguine automatisée qui, à titre d’analyse réflexe, suggère la nécessité d’un contrôle manuel de la formule sanguine périphérique.

L’examen d’un frottis sanguin fournit des informations importantes dans de nombreuses situations cliniques; cet examen nécessitant seulement un dispositif simple et permettant un résultat rapidement disponible peut contribuer en tant qu’élément essentiel à l’évaluation diagnostique intégrative. Afin de garantir des résultats fiables, il convient de tenir compte de facteurs pré-analytiques qui peuvent influer sur la qualité du frottis sanguin: notamment utilisation de l’anticoagulant adéquat (acideéthylènediaminetétraacétique, EDTA), rapport sang/anticoagulant correct et traitement rapide après le prélèvement sanguin, si possible dans un délai de 2 à 4 heures. Si la préparation d’un frottis sanguin est retardée, les éléments cellulaires du sang subissent des modifications dégénératives. La confection du frottis est réalisée par du personnel formé, le frottis séché étant fixé au méthanol ou à l’alcool éthylique et coloré à la coloration de Pappenheim (May-Grünwald Giemsa). Lors de l’évaluation au microscope, outre la différenciation manuelle de 100 à 200 leucocytes, les résultats morphologiques anormaux sont indiqués de différentes manières: 1. sous forme de description simple, 2. en utilisant des termes tels que présence de ou absence de, 3. sous forme de détermination semi-quantitative: léger (+), modéré (++), prononcé (+++), ou 4. sous forme de pourcentage quantitatif des anomalies morphologiques: normal (<5%), léger (5–25%), modéré (25–50%), prononcé (>50%) – certaines anomalies morphologiques, p.ex. les schizocytes ayant déjà une plus grande importance pour des pourcentages faibles.

Sie sind bereits registriert?
Loggen Sie sich mit Ihrem Universimed-Benutzerkonto ein:

Login

Sie sind noch nicht registriert?
Registrieren Sie sich jetzt kostenlos auf universimed.com und erhalten Sie Zugang zu allen Artikeln, bewerten Sie Inhalte und speichern Sie interessante Beiträge in Ihrem persönlichen Bereich zum späteren Lesen. Ihre Registrierung ist für alle Unversimed-Portale gültig. (inkl. allgemeineplus.at & med-Diplom.at)

Registrieren

Back to top