© Md Babul Hosen iStockphoto

Minisérie «Diabète et ...»

Diabète et reins

La microalbuminurie est le premier indice de néphropathie diabétique et elle doit être décelée précocement. La quantité associée au débit de filtration glomérulaire fournit des informations sur l’atteinte rénale et le pronostic, et a un impact sur le choix des traitements antidiabétiques.

La fréquence des néphropathies diabétiques augmente avec la progression du diabète à l’échelle mondiale. «En pourcentage, la proportion est toutefois restée la même», a déclaré le Prof. Dr méd. Peter Wiesli, médecin-chef du Service de médecine interne à l’Hôpital cantonal de Frauenfeld. Dans le pire des cas, le diabète conduit chez les personnes atteintes de cette maladie à une insuffisance rénale au stade terminal et entraîne la nécessité d’une dialyse. Dans ce cas de figure, le risque de mortalité par rapport à des patients en bonne santé est multiplié par 100 et la mortalité à 1 an est de 27%.

Sie sind bereits registriert?
Loggen Sie sich mit Ihrem Universimed-Benutzerkonto ein:

Login

Sie sind noch nicht registriert?
Registrieren Sie sich jetzt kostenlos auf universimed.com und erhalten Sie Zugang zu allen Artikeln, bewerten Sie Inhalte und speichern Sie interessante Beiträge in Ihrem persönlichen Bereich zum späteren Lesen. Ihre Registrierung ist für alle Unversimed-Portale gültig. (inkl. allgemeineplus.at & med-Diplom.at)

Registrieren

Back to top